Son Gokū

Résumé
Prénom Gokū
Nom Son
Surnom Héros de l'univers / Kakarotto
Race Saiyan
Age 38 ans
Sexe Masculin
Taille 175cm
Poids 64kg
Groupe Sanguin Z
Statut Vivant
Activité Actif
Infos Professionnelles
Alignement Bon
Maison Terre
Entourage
Relations Bulma Krillin Piccolo Pythar Tenshinhan Yamcha
Ennemis Cell Freezer
Femme Chichi
Fils Son Gohan Son Goten

Histoire

Né sur la planète Vegeta d’un couple de Saiyans de basse caste, Kakarotto est un jeune guerrier de l’espace au potentiel apparemment misérable. Comme il est coutume chez ce peuple de mercenaires spatiaux, le bambin fut envoyé sur une lointaine planète dans le but de la conquérir, éliminant la population locale afin de rendre la planète propre à la vente. Échappant de ce fait in-extremis à la destruction du monde des Saiyans, la capsule de Kakarotto termina sa course quelques jours plus tard sur la Terre, à l’issue d’un rude atterrissage sur les sommets du Mont Paozu. La suivante secousse attira l’attention d’un homme d’âge avancé vivant seul en ermite sur ces hauteurs qui, découvrant la scène du crash, prit sur lui la responsabilité de secourir puis d’élever le jeune marmot. Le vieillard, du nom de Son Gohan, nomma ainsi le gamin Son Gokū.

Malheureusement, le turbulant galopin échappa à la surveillance de son aîné et fut victime d’une chute effroyable durant laquelle sa tête heurta un rocher, source d’un traumatisme crânien qui changea irrémédiablement son comportement. Ainsi, c’est par cet incroyable hasard que la Terre fut témoin de la naissance de son plus grand héros. Mené à l’aventure par Bulma, une jeune adolescente en quête des Dragon Ball, des artéfacts sacrés capables de réaliser n’importe quel voeu, le garçon des montagnes connu moult péripéties. Il confronta le gang de Pilaf, lui aussi à la recherche des boules et fit par la même occasion la rencontre de nombreux personnages tous hauts en couleurs. Notamment, il devint l’apprenti de Tortue Géniale, l’un des plus grands génies des Arts Martiaux, aux côtés de Krilin, un garçon arrogant qui deviendra son meilleur ami. Participant ensemble aux différents Championnats Mondiaux d’Arts Martiaux, le héros à la queue de singe continuait en parallèle sa quête des balles du Dragon. Recevant l’enseignement de Karine, il vainquit Taopaipai et détruisit à lui seul l’armée du Ruban Rouge que l’on disait la plus puissante sur Terre. Quelques années plus tard, il affrontait le terrible Piccolo Daimao, un démon venu conquérir la planète. Défait par le disciple des Tortues, le mauvais à la peau verte jura de prendre sa revanche par le biais de sa progéniture. Ledit Piccolo Junior affronta Gokū lors de la finale du 23e tournoi mondial où il connut le même échec que son ancêtre.

Cinq ans plus tard, Gokū a fondé une famille et vit heureux en compagnie de sa femme et de son premier fils dont le nom est un hommage envers son grand-père adoptif, Son Gohan. Un beau jour, le héros de la Terre s’en était allé à Kame House afin de présenter sa progéniture à ses amis. Malheureusement, les présentations furent interrompues par l’arrivée d’un mystérieux individu au pouvoir colossal. L’homme se présenta sous le nom de Raditz et partagea avec Gokū une étrange révélation. Ce dernier serait, selon ses dires, membre de la race des Saiyans, les mercenaires de l’espace, ainsi que son frère. Choqué par la révélation, le jeune adulte au gi orangé ne prit pas immédiatement au sérieux le nouvel arrivant mais celui-ci n’en avait que faire. Son but était très simple; éliminer la population de la Terre et ramener Gokū, ou Kakarotto de son vrai nom, auprès des siens. Afin de se montrer un peu plus convainquant face à la réticence de son présumé frangin, Raditz kidnappa Gohan et posa un ultimatum des plus sombres. Gokū tenta de s’opposer au guerrier de l’espace par la force mais l’extraterrestre à la queue de singe était bien plus fort que tout ce qu’il pouvait imaginer. Unissant ses forces avec Piccolo, le Saiyan de la Terre participa à un combat aux proportions dantesques au cours duquel il fit don de sa vie afin de sauver sa planète.

Les guerriers de la Terre n’eurent guère le temps de déplorer la perte de leur ami puisque la mort du guerrier de l’espace s’accompagnait d’une terrible nouvelle; d’autres de ses congénères viendraient le venger et prendre le contrôle de la planète d’ici un an. Et effectivement, l’année passée, Nappa et Vegeta firent leur fracassante entrée. L’union des combattants terriens ne parvint aucunement à stopper l’avancée des deux envahisseurs, leur terrible puissance causant la mort de Yamcha, Chaozu, Tenshinhan puis Piccolo. Le jeune Gohan s’apprêtait à devenir la prochaine victime de cet affrontement mais fut sauvé in-extremis par la soudaine arrivée de Gokū. Ressuscité par les boules du Dragon, il se servit de sa force acquise lors de son entraînement de l’autre monde pour vaincre le colossal Nappa en un seul enchaînement grâce à l’Aura de Kaio. Vegeta élimina son allié de sang froid quand bien même celui-ci réclamait sa pitié, puis les deux derniers survivants des guerriers de l’espace prirent part à un nouveau combat épique. Chacun se voyant à tour de rôle repoussé dans ses derniers retranchements, l’intervention de Krillin et Gohan ainsi que la puissance titanesque du Genkidama permit aux défenseurs de la planète de repousser le prince des Saiyans.

Afin de ressusciter les trop nombreux défunts de cette horrible guerre, Krillin et Gohan, accompagnés de Bulma, partirent en excursion sur la planète Namek, monde d’origine de Piccolo, où ils espéraient pouvoir rassembler les boules de cristal et invoquer le dragon. Mais leur voyage tourna à la débandade lorsqu’ils comprirent qu’ils n’étaient pas les seuls à convoiter le fameux trésor. Confrontés à des ennemis plus forts encore que les Saiyans, les envoyés de la Terre durent une nouvelle fois se battre pour leur survie en attendant l’arrivée de Son Gokū. Le frère de Raditz battu sans grand mal les forces spéciales du tyran Freezer mais la bataille l’opposant audit empereur de l’univers s’avéra bien plus ardue. Même l’énergie destructrice du Genkidama ainsi que l’intensité de l’Aura de Kaio n’eurent de réels effets contre le Démon du Froid. Alors que tout espoir semblait perdu, le seigneur galactique commit l’erreur de mettre un terme à l'existence de Krillin. Plongé dans une colère noire, le héros de la Terre déploya une force inouïe, devenant le Super Saiyan de la Légende que le tyran craignait tant. S’ensuivit une lutte désespérée entre les surpuissant individus. Leur effarant duel fut d’une intensité telle que le monde des Namek fut perdu dans l’affrontement, et l’on crut Gokū perdu de nouveau.

Le super guerrier avait en réalité réussi à échapper de justesse à la disparition de la planète Namek et, à l’issue d’une traversée intergalactique longue d’un an et demi, fit son retour sur Terre. La-bas, il rencontra un mystérieux jeune homme capable lui-aussi, à sa grande surprise, de devenir un guerrier millénaire. Du nom de Trans, le garçon prétendit venir du lointain futur afin de prévenir les habitants de la planète bleue de l’arrivée prochaine d’une menace plus grande encore; un couple d’androïdes conçus spécialement pour vaincre Gokū. Munis de cette nouvelle et désespérante informations, les Z-Warriors s’entraînèrent pendant trois ans afin de se préparer à confronter ce futur danger. Malheureusement, quand vint le temps de la bataille, Gokū fut frappé d’une étrange maladie touchant son coeur. Escorté hors de la zone des affrontements, l’espoir de l’Humanité fut cloué au lit tandis que les choses allaient de mal en pire pour le reste des guerriers-Z. Son traitement n’arriva à terme qu’au bout d’une dizaine de jours. A son rétablissement, un nouveau danger avait malencontreusement fait entendre parler de lui. Impuissant face aux créations du Dr. Gero, le guerrier de l’espace au kimono orange eu pour idée d’inviter ses amis à s’entraîner dans la Salle de l’Esprit et du Temps. Grâce à cette dimension magique où l’écoulement du temps était uniquement particulier, les héros purent gravir les échelons et atteindre un niveau suffisant pour pouvoir faire face au terrible Cell. Ce fut au cours d’un tournoi organisé par ce dernier que Gokū prit part à son plus grand combat jusqu’à présent mais, conscient de sa relative faiblesse, laissa à son fils à l’immense potentiel la chance de mettre à terre le bio-androïde. Une fois de plus, le Saiyan au coeur pur perdit la vie lors de la bataille qui s’ensuivit mais fut honoré par son garçon qui détruisit le parfait à l’aide d’un Kamehameha surpuissant.

De retour une nouvelle fois dans le Royaume des Morts, le défunt champion passa les sept prochaines années en compagnie de son maître Kaio, s’entraînant sans cesse afin de rattraper puis de dépasser son fils en développant une nouvelle évolution de la transformation légendaire, le Super Saiyan 3. Invité à retourner sur Terre le temps d’une journée l’occasion de la dernière édition du Championnat Mondial d’Arts Martiaux, Gokū se retrouve au plein milieu d’une nouvelle intrigue, faisant la rencontre de personnages divins le mettant en garde contre l’activité d’un sorcier maléfique du nom de Babidi. Le fourbe souhaitait ressusciter le monstre millénaire qui avait, il y a des temps immémoriaux, causé la destruction de bien des galaxies. Le magicien du mal s’accompagne pour cela de serviteurs qu’il a perverti et tente par la même occasion de prendre le contrôle de Vegeta. Le vice caché dans l’esprit du prince des Saiyans permet à ce dernier de s’éveiller sous la forme de Majin Vegeta, un être purement mauvais. Bien déterminé à lui faire regagner la raison, Gokū affronte son rival et ami au cours d’un combat soldé par un match nul. Par chance, Vegeta se rend compte de son erreur et prend sur lui la responsabilité d’aller affronter seul Babidi et son monstre, Buu. Néanmoins, le fier guerrier de l’espace fut vaincu par la créature rose bonbon et il fut alors au tour de Gokū d’intervenir, usant de sa force de Super Saiyan 3. Il ne put malheureusement mettre un terme à la menace à cause de la limite de temps imposée lors de son séjour chez les Vivants. Transmettant le savoir de la dance de la fusion à la nouvelle génération de guerriers, le héros se voit contraint de retourner dans l’Au-delà. Auprès du Kaioshin Shin, il assiste à l’entraînement de son fils qui, doté d’une force nouvelle, s’en va affronter le monstrueux Buu mais il sera vaincu. L’ancien Kaioshin donne donc sa propre vie pour ramener Goku chez les vivants et, unissant ses forces avec Vegeta lors d’une fusion pour donner naissance à un guerrier à la force improbable, Vegito, les deux Saiyans vont réussir à sauver leurs amis mais causeront également la mutation du la créature de Babidi. Regagnant sa forme originelle et perdant toute raison, Buu détruisit la Terre et se fraya un chemin jusqu’au Kaioshinkai. Sous cette nouvelle apparence, le monstre n’eut aucun mal à se défaire des deux super guerriers et Gokū du donc faire recours à un Genkidama rassemblant l’énergie de tous les êtres de l’univers pour finalement terrasser Buu.

Aujourd’hui, alors que la paix est revenue sur Terre, Gokū vit auprès de sa famille. Gagnant sa vie en tant que fermier, le champion de l’Humanité est nostalgique des moments passés à l’aventure aux côtés de ses compagnons et ne rêve que d’une seule chose; participer aux mêmes combats dantesques qui ont marqué son histoire.

Physique

Gokū est quelqu’un de particulièrement détendu et paisible, deux traits qui sont parfaitement reflétés sur son visage. Usuellement décoré d’un sourire confiant et d’un regard à la fois amical et déterminé, il vit la vie au jour le jour et il est inhabituel de le voir avec une mine triste ou inquiète. Son expression transpire la jeunesse, malgré ses 32 ans. Ses yeux sont noirs, tout comme ses cheveux, à l’instar de tous les Saiyans pur-sang, et contrastent fortement avec le teint clair de sa peau. Cette dernière, aux ombres rosées, reste tout de même plus foncée que celle de sa femme et de ses deux fils.

Sa coupe de cheveux est certainement l’un des traits les plus distinctifs du personnage. Permanemment coiffés en bataille, il est évident que son crâne n’a jamais connu les bienfaits du peigne. Non pas que cela aurait aidé, puisque sa physiologie de Saiyan implique qu’il lui est impossible de changer de coiffure et même si ceux-ci venaient à être coupés, ils repousseraient rapidement au cours de la journée. Peu présentable en société, cette coiffe ne gène en rien le guerrier lors de ses combats, laissant sa vue dégagée et restant suffisamment courts pour ne pas être un handicap ce qui, au final, est tout ce qui compte à ses yeux. Le corps du guerrier de l’espace est bien évidemment celui d’un combattant. Musclé, épais mais également flexible, il est le résultat de décennies de pratique intense des Arts Martiaux. Haut de 175 cm, Gokū se trouve dans la moyenne en terme de taille tout comme de poids, son corps athlétique pesant un bon 64 kg aidé de très peu de gras.

Gokū revêtit le plus couramment un dōgi orange surmontant un t-shirt bleu. Cette tunique, attachée à la taille par une ceinture bleue et possiblement adornée par son propre kanji signifiant “Son”, est de loin son habit favori et celui qu’il utilisera dès que la situation n’appelle pas à l’usage d’un code vestimentaire bien particulier. S'agissant de l’uniforme des élèves de l’Ecole de la Tortue, le Saiyan la porte par respect pour son premier véritable maître d’Arts Martiaux, Tortue Géniale, bien que l’absence de l’habituel kanji “Kame” dénote la volonté de Gokū d’aller plus loin que les enseignements du vénérable ermite. Une manière pour l’élève de dépasser le maître, en quelques sortes. Des bottes bleues et des serre-poignets assortis viennent compléter sa tenue.

Caractère

Gokū est quelqu’un de très jovial et énergique. Il a une vue particulièrement simpliste du monde à cause de son manque d’expérience de vie en société. Ayant grandi dans le fin fond du Mont Paozu, il est assez naïf et essaye toujours de voir le bon côté des choses même dans les situations les plus critiques et chez ses plus dangereux adversaires. Pour cette même raison, le Saiyan n’a qu’une faible compréhension des relations humaines et de la notion de respect, et se voit souvent réprimandé par ses compagnons. Au coeur pur, jamais l’idée de causer le mal ou l’injustice n’effleure son esprit.

Même s’il se battra toujours lorsqu’il s’agira de défendre sa famille et ses amis d’un danger imminent, Gokū reste quelqu’un de fondamentalement égoïste. En effet, la plupart de ses agissements restent motivés par sa seule volonté de parfaire sa maîtrise de l’art du combat et de surpasser ses limites. Pour se faire, le Saiyan est constamment à la recherche de guerriers de plus en plus puissants pour justifier sa quête. Se faisant, il lui arrivera même de prendre des décisions particulièrement questionnables et potentiellement dangereuses, tant que ça peut lui apporter le divertissement qu’il recherche. Néanmoins, Gokū n’a pas été le défenseur de la Terre pendant si longtemps simplement par envie de se battre; si la situation devenait vraiment critique, l’élève de Tortue Géniale fera tout ce qui est en son pouvoir pour aider ses compagnons, allant jusqu’à sacrifier sa propre vie si cela signifiait que la planète pouvait continuer d’exister.

En combat, Gokū se révèle surprenament rusé, capable de déceler les secrets et points faibles d’une technique ou d’un style de combat et de les exploiter après les avoir vu qu’une seule fois. De la même manière, il a une capacité d’apprentissage impressionnante pour tout ce qui touche aux Arts Martiaux, ce qui lui permit par exemple de reproduire le Kamehameha après ne l’avoir vu qu’une seule fois alors qu’il a fallu près de cinquante années aux maître des tortues pour concevoir la fameuse technique. Gokū a finalement très peu de techniques originales dans son arsenal, mais il arrive à toutes les incorporer dans son style de combat très complet qui lui permet par moment de tenir tête à des opposants dont la puissance dépasse la sienne.

Techniques Illimités

Kamehameha

C'est une technique très puissante inventée par Kamé Sennin. Le nom de cette technique est à la fois une référence à Kamehameha Ier, un roi de Hawaï, et un jeu de mot contenant les expressions Kamé (Tortue, faisant référence à Kamé Sennin) et Ha (Vague, un terme courant lors des attaques à base de "vagues d'énergie"). Cette technique consiste à concentrer toute l'énergie potentielle de son corps, ce qui forme une boule d'énergie entre les mains, et à la propulser en une fois avec force vers l'adversaire. Il existe de nombreuses variantes.

Sōkidan

C'est une attaque d'énergie vitale, et son nom signifie "boule d'énergie tournant". C'est Yamcha qui l'a inventé et c'est une technique très redoutable. Pour l'exécuter, l'utilisateur concentre toute sa force dans sa main droite ou gauche et créer une boule d'énergie concentrée : il la lance sur son adversaire et peut en contrôler la trajectoire en joignant l'index et le majeur de chaque main. Il peut ainsi la faire bouger dans tous les sens, et toucher son adversaire à coup sûr même si le premier essai a raté.

Zanzōken

L'Image rémanente ou Zanzoken est une technique très utilisée dans Dragon Ball. Le principe est que l'utilisateur se déplace tellement vite qu'il créé une illusion d'optique le faisant apparaître à une position où il n'est plus.

Techniques X3

Chō Kamehameha

Cette technique est une variante plus puissante du Kamehameha. Le principe est fondamentalement le même que celui du Kamehameha normal à la différence que l'utilisateur concentre une quantité de Ki bien supérieure lors de sa préparation ce qui le rend bien plus dévastateur. Elle a cependant le défaut d'être plus longue à générer que la variante d'origine, mais ce fait varie selon l'expérience du lanceur. Cette technique a été utilisée pour la première fois par Son Goku lors de son combat contre Ma Junior au 23e Tenkaichi Budokai.

Shunkan Idō

La téléportation, aussi appelée "Déplacement instantané", apparaît dans l'univers Dragon Ball lorsque Son Goku l'apprend afin de pouvoir se déplacer rapidement d'un point à un autre. En effet, le principe de cette technique est de transporter son utilisateur à un autre endroit en une fraction de seconde. 

Techniques X1

Genkidama

C'est une technique extrêmement puissante puisqu'elle regroupe une énorme quantité d'énergie, et donc est utilisée souvent en attaque ultime. L'utilisateur lève les bras vers le ciel jusqu'à créer une boule d'énergie suffisamment importante pour la lancer sur son adversaire. Le temps de préparation pour cette technique est assez long.