Mithra

dzqdzq
Résumé
Race Demi-Saiyan
Age 22
Sexe Féminin
Taille 130cm
Statut Vivant
Activité Actif
Infos Professionnelles
Alignement Bon

Histoire

(PNJ) "Donc... Vous préféreriez enseigner dans notre école plutôt que de travailler directement dans la police du temps ?

Mithra : "C'est exact."

La demie-saiyan est normalement assise sur sa chaise devant le bureau, regardant sans battre des paupières l'examinateur qui devant quelqu'un aussi étrange qu'elle se retrouve assez perturbé.

(PNJ) "Et bien... Ce n'est pas impossible mais... Je veux dire... Vous venez tout juste d'arriver à Conton-City ! En avez-vous seulement les capacités ? Auriez-vous de... De l'expérience dans le métier ? Je veux dire..."

Mithra : "Non, je n'ai aucune expérience dans le métier de professeur. Je reste cependant parfaitement capable de faire apprendre à vos futurs policiers tout type d'arts martiaux, la maîtrise du ki, ou alors des choses plus basiques. Comme l'écriture. Ou faire le café."

L'examinateur rigole à la plaisanterie d'apprendre à faire le café, mais à l'expression inchangée de Mithra, il commence presque à croire qu'elle était sérieuse. L'était-elle ? Il réajuste ses lunettes et continue.

(PNJ) "... Ce n'est pas que je suis contre mais... Je pense que l'on préférait vous avoir parmi nos policiers. En ce moment, nous avons grand besoin de puissants combattants et..."

Mithra : "Je sais. J'ai pourtant été recommandée pour le poste de professeur par celui qui m'a amener à Conton-City. Si vous me préférez au combat je n'y verrais aucune objection. Je n'aurais que des questions à poser sur les histoires de problèmes temporels que je ne pense pas avoir encore saisit."

L'examinateur prend un air surprit. Le choix de faire de la demie-saiyan un professeur ne venait donc pas d'elle même ? Si c'est celui qui a recruté cette fille qui l'a recommandé, c'est qu'il doit y avoir une bonne raison ! Mais laquelle ? Non seulement, elle n'a qu'à peine l'air apte au combat, mais... Elle ressemble à une gamine ! L'est-elle ? L'homme est de plus en plus perturbé à la seconde qui passe.

(PNJ) "E-et bien... Si vous avez été recommandé par l'un des notres... Puis-je vous demander dans quelles circonstances vous avez été recrutée ici ? Et au passage si vous en avez la raison, pourquoi avez-vous été recommandée pour ce poste ?"

Mithra baisse les yeux vers la table quelques secondes, semblant prendre un peu de temps pour réfléchir, se remémorer comment tout ceci s'est déroulé, et comment résumer tout ça en quelques mots, ou phrases.

Mithra : "Ça s'est passé lors d'un tournois sur ma planète. Mon adversaire venait de soudainement gagner en puissance. Votre policier s'est retrouvé en train de combattre son propre adversaire, le criminel temporel, sur la même arène que moi. C'est à ce moment que l'histoire s'est retrouvée modifiée. Nous avons travaillé en équipe pour les écraser. Votre policier a décidé de me recruter avant que cette ligne de mon temps ne se retrouve redémarrée. Je pense qu'il a considéré que je pourrais vous être utile."

(PNJ) "Hm... Pour qu'on vous recommande si vite au poste de professeur, j'imagine que vous avez du montrer que vous avez beaucoup de choses à apprendre à nos élèves ? Ou que vous vous êtes montrée capable d'enseigner tout simplement ?"

Mithra : "Je crois. J'ai pris mon temps pendant mon combat pour montrer à des amis comment réaliser certaines techniques qu'ils étaient encore incapable d'effectuer. Je connais un large éventail de techniques au corps à corps ou utilisant le ki, je suis en théorie capable de toute les enseigner. Il s'agit cependant pour un grand nombre d'entre elles des techniques que je ne fais que maîtriser, je n'en suis pas devenue le maître. J'ai mes propres techniques, des techniques que je maîtrise parfaitement et que je suis capable d'utiliser à pleine puissance."

L'examinateur se retrouve à écrire tout les dires de la jeune femme. Après avoir finit de griffonner ses petites notes, il remet ses lunettes en place reprend la conversation.

(PNJ) "Donc, vous connaissez un grand nombre de techniques que vous êtes capable d'enseigner à nos élèves, c'est ça ?"

Mithra répond directement. Son air ne change pas, mais elle a pourtant l'air plus sérieuse.

Mithra : "Quand je vois quelqu'un, c'est comme si j'apprenais directement quelles techniques lui iraient le mieux, quelles techniques il maîtriserait le mieux. Je vois facilement les facilités et les difficultés de tous et de toutes, cela me permet d'optimiser au mieux mes méthodes d'enseignement. Si vous me confiez des élèves, je saurais leur apprendre des techniques, leur apprendre comment s'en servir, comment devenir plus fort avec. En faisant ceci, ils apprendront eux même à créer leur propres techniques, leur propre style. J'apprendrais aussi ceci, et je les entraînerais, je les rendrais plus fort jusqu'à en dépasser leur limite et ce jusqu'au jour où ils n'auront plus besoin de mon enseignement."

(PNJ) "Je vois !" Dit-il un peu soufflé. "J'imagine que vous devez être particulièrement douée dans ce cas !"

Mithra : "Oui. Mais je ne suis pas encore très forte. Je suis encore incapable de dépasser mes propres limites. Si je viens à enseigner ici, j'aspire à apprendre moi même aux côtés de vos élèves. Si je suis capable de leur transmettre de nombreuses connaissances, j'ai encore beaucoup à apprendre question pratique. Mes capacités physiques sont très réduites, je dois affiner ma technique à l'épée pour compenser. Je qualifierais ma puissance au ki de gigantesque, mais ce n'est pas suffisant. Je crois bien que c'est pour cela que j'ai été recommandée en tant que professeur. Pour ma capacité à enseigner, et pour apprendre moi même."

Mithra se rend compte elle même de toute cette logique. Elle qui n'avait aucune idée de ses objectifs ici, elle qui n'avait aucune idée de pourquoi elle était assise là. Tout fait maintenant du sens pour elle. L'examinateur quant à lui est un peu dubitatif derrière ses papiers. Il semble réfléchir et ce pendant de très longues secondes. Secondes qui passent dans le plus grand des silences. Il finit par briser le silence de sa grande voix bien grave.

(PNJ) "Donc, enseigner ici serait... Aussi votre entraînement ? Mh-mh... J'aime cette idée. Vous envoyer en mission vous faire tuer n'est visiblement pas la meilleur des idées, et simplement vous placer dans notre école en tant qu'élève serait gâcher l'opportunité de partager toute vos connaissances en profondeur avec les autres. Alors... Disons que vous êtes en essai pour cette semaine. Vous allez diriger une classe nouvellement assemblée, et nous verrons comment ça se passe pour voir si vous pourrez enseigner à plus grande échelle ! Qu'en dites-vous ? "

Mithra : "A plus grande échelle ?"

(PNJ) "Oui, disons... Que vous allez débuter avec une classe de 15 à 20 élèves débutants. Ce sont de nouveaux arrivants, encore néophytes dans l'art du combat ! Si vous êtes validée, vous n'aurez pas une classe gigantesque de 100 élèves, ça serait ingérable mais vous auriez plutôt certaines horaires de la semaine pour enseigner à de multiples classes d'un coup. Ca serait plus pour des cours très spécifiques... Ou des examens. Bref, le genre de chose que nos professeurs officiels font !"

Mithra : "Je vois. Ça me va."

L'examinateur frappe d'un grand coup sur la table. Il venait de tamponner son papier. Le mouvement était brusque, surprenant, n'importe qui aurait sursauté !

(PNJ) "Vous... Vous n'avez même pas sursauté... Je dois être rouillé...!"

Et voici comment Mithra s'est retrouvée à Conton City en tant que professeur. Alors ! Ceux qui veulent apprendre le Kamehameha se mettent à droite, et ceux qui veulent apprendre à faire un café se mettent à gauche !

Caractère

Vous pouvez tout deviner de son caractère en regardant sa tête. Elle a toujours la même expression collée au visage, elle ne semble jamais sourire, jamais pleurer, jamais froncer les sourcils... Comme si elle était morte à l'intérieur. Elle ne l'est pas, fort heureusement. Ça lui arrive d'être heureuse ou en colère, mais étant très peu émotive, on ne le voit pas. Elle se donne toujours cet air détaché de tout, comme si elle se moquait de tout ce qui pouvait bien l'entourer, mais ce n'est pas le cas, c'est même l'inverse.

Dans les faits, Mithra est en réalité une personne assez intentionnée, et ce plus particulièrement envers ses élèves. Rendant souvent service aux gens avant même qu'eux même ne sachent qu'ils aient besoin d'aide, elle est assez perspicace pour ce qui est de voir les problèmes d'autrui et comment les régler. Elle sait se montrer strict quand il le faut, et douce avec qui il le faut, la patience est l'une de ses plus grandes qualités et une bonne gestion lui évite de transformer cette qualité en défaut.

Cependant, ce professeur est bien gentil est tout, son manque d'émotion reste son plus grand défaut. Elle est capable d'éprouver la joie, la colère, la tristesse... Mais juste un peu. Elle n'explosera jamais de rage, ne pleurera jamais de joie, et ne sera jamais longtemps affligée par la tristesse. De ce fait, il y a de nombreuses choses qu'elle ne comprend pas chez les autres qui normalement seraient tout naturels qui rendent certaines de ses actions assez déplacées, comme pousser quelqu'un à continuer de faire des efforts après la perte d'un proche qui clairement n'est pas encore en état de faire quoi que ce soit. Elle fait des efforts, mais... Elle ne comprend juste pas bien les sentiments et les émotions d'autrui.

Physique

Pour une fois que l'on peut se fier à l'apparence de quelqu'un... Du haut de ses 1m30 et de son poids anormalement léger, on devine facilement que Mithra n'est pas quelqu'un qui aime beaucoup se battre au corps à corps puisque le sien est désavantagé par sa fragilité. Elle reste capable, pouvant éjecter le plus lambda des humains à plusieurs mètres au loin d'une simple pichenette, mais s'épuise et se blesse rapidement.

Sous le gros de sa tenue, Mithra porte une combinaison noire lui recouvrant tout son corps jusqu'au cou et ses mains. Par dessus, elle porte un vêtement faisant penser à une sorte d'étrange kimono auquel on aurait ajouté des bandes en cuir. D'ailleurs, ces bandes en cuir sont ornées de chaque côté de la tenue (devant et derrière) de boules de cristal identiques. Il ne s'agit plus de véritables orbes du dragon, puisque de là où vient Mithra, il s'agissait surtout de symboles de son rang social qu'elle décide de garder en copie, même si ça n'a aucune véritable valeur ailleurs que chez elle.

Mithra ne porte aucun autre accessoire si ce n'est l'épée qu'elle porte dans son dos qu'elle utilise pour compenser ses lacunes au corps à corps et pour garder ses adversaires à distance pour pouvoir continuer de les affronter avec son ki. Oui. C'est vraiment pour compenser.

Techniques Illimitées

Infusion de Ki

gohanp10.jpg

Mithra charge son épée de son ki afin de rendre sa lame plus solide et plus tranchante, lui permettant d'être plus efficace au corps à corps pendant un enchaînement ou d'envoyer une lame d'énergie tranchante à distance.

Charge - Aura Explosive

maxresdefault_1.jpg

Il s'agit d'une charge de ki. Le principe est simple : Comme n'importe qui, Mithra charge son ki. La différence, c'est l'intensité à laquelle elle le charge. Son ki est si puissant qu'elle peut stopper, voir repousser ses adversaires avec son aura !

Kaméhaméha

kamehamehagoku.gif

C'est une technique très puissante inventée par Kamé Sennin. Le nom de cette technique est à la fois une référence à Kamehameha Ier, un roi de Hawaï, et un jeu de mot contenant les expressions Kamé (Tortue, faisant référence à Kamé Sennin) et Ha (Vague, un terme courant lors des attaques à base de "vagues d'énergie"). Cette technique consiste à concentrer toute l'énergie potentielle de son corps, ce qui forme une boule d'énergie entre les mains, et à la propulser en une fois avec force vers l'adversaire. Il existe de nombreuses variantes.

Techniques X3

Kamehameha Unleashed

a64.jpg

Une version du kaméhaméha rendue plus puissante mais plus instable à cause du ki de Mithra. La vague déferlante prend en ampleur dès son lancement (ce qui lui donne le critère d'instable) et part avec assez de force pour faire reculer son utilisateur. Cette technique requiert un certain contrôle sur son énergie, sans quoi elle peut brûler trop de ki inutilement et finir par exploser sur toute sa longueur et remonter jusqu'à son utilisateur.

Épée énergétique

2ea7f64eb5cccbe5a6d60e103d4f6bbeb6688653_hq.jpg

Une épée créé à partir d'énergie

Techniques X1

Spirit Kamehameha

finalkamehameha.gif

Généralement utilisée en dernier recours, cette technique est la plus dévastatrice de l'arsenal de Mithra. Elle y brûle la totalité de toute sa réserve d'énergie, et celle de quiconque prêt à lui en donner en plus ! Ce kaméhaméha titanesque prend du temps à se préparer, et en prends encore plus si Mithra décide d'attendre que ses alliés lui prêtent leur forces ! Cette attaque brûle tant d'énergie à l'état pur qu'elle peut tuer son utilisateur en finissant par brûler sa force vitale si il ou elle force trop.

Dons

Pression spirituelle

Default avatar

L'énergie de la personne est très facilement détectable, impossible pour elle de la cacher tant elle en a. Si elle se relâche, on pourrait la détecter de... De très loin !

Mighty Heart

Default avatar

Les émotions de la personne sont très bien cachées mais une fois libérées elles sont très puissantes, surtout la colère qui atteindrait un niveau tel que c'en serait anormal même pour la généralité des demi-saiyans.

Commentaires