Trunks (Futur)

XT
Résumé
Prénom Trunks
Nom Brief
Surnom Super Sérieux
Race Demi-Saiyan
Age 27
Sexe Masculin
Taille 170cm
Poids 60kg
Tué par Majin SanylZamasuOrrive
A tué Roi Cold
Statut Vivant
Activité Actif
Joué par Akuro
Infos Professionnelles
Alignement Bon
Alliance Time Patrol
Entourage
Proches Kaito ShanCelerya
Connaissances TentraMαΓκ IIUkuruiBrolyBravetaEpinaBroly
Ennemis Majin SanylDemigraZamasu
Mère Bulma

Histoire

L'ancien meneur de la Patrouille du Temps était un homme qui n'avait plus beaucoup à perdre. Longtemps porté disparu, il revient aujourd'hui pour reprendre le flambeau qu'il avait subitement laissé.

Dans un futur alternatif de cette chronologie, un jeune homme, demi-saiyan, a tout perdu suite à un fléau provoqué par des insurrections massives de cyborgs et de l'Alliance Maléfique. Goten existait. Gohan aussi, et il maîtrisait le Super Saiyan 2. Le jeune homme n'avait ici que 18 ans. Cela n'a plus d'importance : ils sont morts. Dans le vain espoir, la vaine croyance d'empêcher cela, le jeune homme prit la fuite dans ce que les gens d'ici appelleraient le présent.

Dans une autre chronologie que vous connaissez bien, un jeune homme, demi-saiyan, a voyagé dans le temps à plusieurs reprises, faisant de lui un élément à la fois déclencheur et de résolution pour bien des dangers. Il est peu utile de rappeler tout ce qu'il a traversé.

Le premier cité, arrivé dans le présent, se retrouva plus seul que jamais. Il ne connaissait certes déjà plus personne d'amical, mais ici, il devait également repérer ses ennemis. Ses premières interactions, au milieu de Satan City, lui firent rencontrer Freya et Pyrown. La première était une humanoïde aux traits félins doté d'un caractère qui déplut fortement à celui de Trunks. Le second un stupide saiyan dont on n'entendit plus de nouvelle. Freya non plus, remarque.

Toutefois, un autre saiyan, qui ne connaissait pas l'existence des hybrides, passait par ici. Intrigué par la nature du ki du demi-saiyan, il ne put se retenir de l'accoster pour l'interroger. Voyant en lui l'opportunité d'en faire un allié, le demi-saiyan décida de lui expliquer sa situation en toute franchise. Inconscient des dangers du voyage dans le temps, il avait pour seul objectif de changer l'Histoire et ne se doutait pas qu'il avait changé de chronologie. Le saiyan pure souche, qui accepta volontiers de se joindre à lui, se prénommait Kaito Shan. En échange, le demi-saiyan l'aiderait à accomplir son objectif.

Tel était le marché conclu entre deux futurs frères symboliques. Le visiteur du futur s'avérait ambitieux : rêvant parfois de son père, et d'une certaine version "Majin" de lui, il envisageait de le chercher. Il envisageait également de libérer la planète Vegeta qui n'était pas encore sous le contrôle des actuels rois Sharotto et Pythar. Néanmoins, les deux guerriers gardaient un pied sur terre : se renforcer était une étape obligatoire à la réalisation de leurs ambitions.

Pour cela, Namek constituait un bon endroit à découvrir pour y chercher le grand sage. Ce dernier était un namek de la planète éponyme qui possédait le mystérieux pouvoir d'éveiller la puissance d'autrui. Heureusement, Kaito possédait un vaisseau et y invita volontiers le demi-saiyan. Ils furent alors rejoints par un majin du nom de Sanyl suite à une intrusion. Le voyage parut interminable, bien qu'écourté par des entraînements internes. Le vaisseau était géré par un saiyan cyborg, Ryu, qui faisait office de majordome pour Kaito.

Une fois arrivé sur la planète verte, le quatuor ne mit que peu de temps à trouver l'être recherché. Malgré un malentendu à l'arrivée, celui-ci accepta d'éveiller les forces du groupe en échange de participer à une guerre par la suite. En effet, parallèlement à cela, le tyran de l'espace Freezer avait décidé de conquérir la planète avec l'aide du Dieu Démon Demigra. Cependant, ce conflit n'avait rien de manichéen. Les défenseurs de Namek en étaient les précédents conquérants : les membre de Black Feather sous la direction de Seishiro Kasai. Les quatre protagonistes ne le surent qu'après l'intense confrontation.

Des divisions se firent naturellement au sein du champ de bataille, qui devint donc des champs de bataille. Le quatuor s'était retrouvé avec une version d'un futur alternatif du dernier-né de la famille Cold ainsi qu'un bien étrange démon nommé Ademo. Ce dernier et Sanyl, par opportunisme, décidèrent de changer de camp. Grâce à cela, ils eurent raison de Kaito. Malgré le peu de temps partagé ensemble, un lien très fort s'était installé entre le demi-saiyan et lui. Le voyageur, grâce à lui, parvint à retrouver la notion d'être cher. Ce nouveau proche s'évapora à son tour, comme tous les autres. Il ne reviendrait sans doute jamais à la vie, comme tous les autres.

Le jeune homme, désespéré, ne supporta jamais cette douleur. Dans son refus de perdre ce qu'il venait de récupérer, il libéra un immense râle qui retentit dans tout le champ d'action. Ses cheveux se hérissèrent puis dorèrent en même temps que son aura exaltée. Devenu un Super Saiyan, il attaqua le trio dans un dernier assaut avec toute la puissance que le désespoir put lui conférer. Cette offensive tua aisément Ademo mais ne mit qu'un seul pied de Sanyl dans la tombe. Quant au benjamin des Cold, Frystia, celui-ci s'en sortit sans égratignure : tandis que le Super Saiyan se ruait sur lui, Sanyl profita de sa vulnérabilité pour l'absorber.

Ainsi moururent deux défenseurs d'une planète suite à un combat peu signifiant pour l'avenir de celle-ci. Cette mort changea définitivement la vie des deux "frères". Tous deux furent envoyés dans le néant en raison du parti pris pour Black Feather en dépit de leur noblesse d'âme.

Là où Kaito reçut une visite du Doyen des Kaioshins pour découvrir ses véritables origines, le nouveau Super Saiyan fut abordé par la Kaioshin du Temps Chronoa. Cette dernière lui expliqua les conséquences du voyage temporel en le réprimandant ardemment. Elle lui proposa ensuite de se mettre à son service pour acquérir une rédemption. Grâce à une dramatisation des actes du jeune homme, Chronoa le convainquit un peu trop efficacement. En effet, il s'entraîna aussitôt à maîtriser sa transformation puis se soumit totalement à la volonté de la déesse. Cette piété soudaine la surprit beaucoup car elle ne croyait pas avoir affaire à Super Sérieux.

Après lui avoir fourni des émetteurs et une liste de noms, Chronoa demanda à son nouveau mais cher bras droit de l'aider à fonder la Patrouille du Temps. Cette organisation visait la préservation de la continuité temporelle et luttait contre les voyages néfastes à travers l'espace et le temps. Son éternel et principal ennemi était le Dieu Démon Demigra qui passait justement son temps à nuire à l'équilibre chronologique.

Le voyageur temporel devint alors un patrouilleur atemporel, et le meneur de la Patrouille. Son être se synchronisera alors avec la version que vous connaissez suite à une résonance spatio-temporelle. Malgré de fréquents changements de noms sur la liste, le nouveau patrouilleur parvint à recruter une saiyan au terme d'un conflit chaotique au palais divin sur Terre. Cette guerrière se nommait Celerya et était infectée par un dangereux virus. Créé par Demigra en tant que sérum, cette maladie décuplait l'influence du côté obscur d'un infecté. Le patient se laissait alors ronger par ses démons et sombrait dans la démence, la dépravation et le carnage.

De retour à Tokitoki City avec une Celerya inconsciente, le jeune homme retrouva Kaito devenu apprenti Kaioshin. Par sa position, il ralliera volontiers la cause de Chronoa et sera donc le premier membre à avoir officiellement accepté de rejoindre cette nouvelle alliance. Celerya, par son lien éloigné avec Demigra et sa dangereuse instabilité, devait impérativement être gardée sous contrôle. À son réveil et suite à des explications, un fort sentiment de culpabilité la poussera à accepter de devenir une patrouilleuse de son plein gré. Au cours de la même journée, consacrée au repos, l'ancien voyageur temporel apprendra à utiliser les Super Saiyans Dai Ni Dankai et Dai San Dankai. Le nouveau trio rencontrera ensuite Braveta après le déjeuner. Ce dernier se révèlera plus tard être le demi-frère de Kaito et se portera à son tour volontaire pour devenir patrouilleur. Après une séance d'entraînement épuisante, le quatuor se séparera.

On remarquera que les objectifs initiaux des deux frères symboliques s'envolèrent en même temps que leurs premières vies suite aux révélations divines qu'ils ont eu.

De son côté, le guerrier du futur partit sur Metamol en compagnie de Celerya pour y apprendre la danse de fusion. Ceci fait, le guerrier le plus puissant de l'organisation naquit : Celeks. Cependant, suite à différentes perturbations, Celeks fut assassiné par Zamasu. L'assistant de Chronoa ne supporta jamais l'envoi de Celerya en enfer et la souffrance qu'elle y vécut. Il ne supporta jamais de ne rien avoir pu changer au destin de son ami à temps. Même en demandant à la suivre en enfer parce qu'il jugeait le mériter aussi, il demeura incapable d'aller de l'avant.

Un autre problème apparut : suite à la fusion, le sérum qui vivait en Celerya se répandit dans le sang puis le corps du jeune meneur. À leur résurrection, les deux défunts patrouilleurs se retrouvèrent sur un champ de bataille : Tokitoki. La ville fut attaqué par les sbires de Demigra pendant leur absence et débordaient les défenses de la ville menées par Kaito et Chronoa. Le meneur ne fit même pas attention au fait que d'innombrables recrues avaient rapidement peuplé la ville et n'étaient initialement pas là. Peu de temps après cette résurrection en tant que renfort, une contre-attaque fut finalement rondement menée et les hordes de démons nettoyées.

Suite à cela, le Dieu de la Destruction Beerus, accompagné de Whis, voulut détruire Kaito avant qu'il ne devienne Kaioshin confirmé. Effectivement, l'apprenti adoptait un comportement beaucoup trop téméraire pour sa position, or les Kaioshins confirmés et les Dieux de la Destruction étaient liés par la vie et la mort. Ainsi, si Kaito mourait bêtement dans une bataille de la sorte et qu'il avait achevé son initiation, Beerus serait également mort. C'est donc pour préserver sa vie qu'il prit une telle mesure. Néanmoins, son frère symbolique ne pouvait se résoudre à encore perdre quelque chose.

C'est pour cette raison qu'un coup de poing droit de Super Saiyan vint interrompre la scène et saluer la joue gauche du Dieu aux traits félins. S'ensuivit alors une offensive doublement vaine, d'une part parce qu'elle n'affecterait pas Beerus, d'autre part parce que Celerya elle-même s'était interposée. Surpris mais satisfait du courage du meneur, Beerus éprouva une certaine sympathie à son égard. Il conclut donc un arrangement avec Chronoa : celle-ci le prendrait sous son aile en tant qu'apprenti Kaioshin du Temps en échange de sa vie. La journée se termina presque bien : Kaito ne fut pas effacé, le jeune homme reçut un conseil fort utile du Dieu pour le combat, et cetera. Le seul problème fut la manifestation du sérum dans le corps du patrouilleur en chef. Ce dernier s'orienta malgré lui sur une voie funeste et chaotique au niveau mental. La plus intense conséquence, qui l'affecte encore aujourd'hui, est l'évolution d'un simple faible pour Celerya en amour éperdu.

Peu après, Chronoa envoya les patrouilleurs en renfort sur Terre face à l'Alliance Maléfique - nous ne vous rappellerons pas le contexte d'une situation que vous connaissez maintenant tous très bien. Le jeune homme, lui, fut redirigé à différents endroits pour finalement sombrer dans le chaos en plein milieu d'un trajet. Avant de pouvoir causer de véritables ravages, il fut scellé dans une dimension vide le temps d'éliminer la source du sérum : Demigra.

Une fois guéri, le demi-saiyan ne donna plus signe de vie pendant des mois. Ces mois passèrent pour lui comme des années. En effet, Chronoa s'empressa de l'endurcir en lui transmettant son savoir et son expérience comme promis. Le meneur de la Patrouille du Temps suivit donc une formation intégrale digne des apprentis de Chronoa, mais sans devoir s'encombrer du rôle qui allait avec. Au moins, s'il arrivait quelque chose à la déesse, son pieux serviteur serait en mesure de bien aider son successeur.

L'entraînement fut interrompu par une session de trois ans hors de toute temporalité, où il eut pour tâche d'entraîner lui-même Renko. Ce personnage était en fait le fils de Kaito du Futur. Craignant un incident, le meneur demanda à sa supérieure de le mettre dans un état alternatif. C'est pourquoi il passa les trois années d'entraînement sous une personnalité amoindrie et un comportement différent.

Revenant à lui-même au terme de cette période, il reprit et acheva la formation de Chronoa dans une dimension alternative et paisible. Il put y consacrer deux ans à perfectionner tout ce qu'il avait acquis, notamment une technique signature de Dame Chronoa elle-même : Toki no Sabaki/Time Judgement/Jugement du Temps.

Ceci était un résumé de cinq ans de vie d'un patrouilleur parmi tant d'autres. Pourquoi ne pas avoir développé ses maints changements et son amour ? Ou encore ses sentiments ? Parce que j'ai la flemme d'étoffer des intrigues de topics qui ont souvent fait plusieurs pages ! La raison est bien simple : il a beau être à la tête de l'alliance, le très apprécié Trunks n'est qu'un épéiste parmi tant d'autres, qu'un guerrier parmi tant d'autres, patrouilleur parmi tant d'autres, qu'un mortel parmi tant d'autres. Mirai ? Xeno ? Cela n'a aucune importance. Cet être est simplement Trunks, certes meneur mais avant tout membre de la Patrouille du Temps.

Il est maintenant temps de revoir la lumière du jour et ceux à qui il tient. Aller de l'avant est une nécessité, même sans Celerya aujourd'hui disparue.

Le flambeau abandonné est maintenant récupéré et le devoir rappelle déjà Trunks, ainsi que tous les membres de la Patrouille du Temps.

"Dame Chronoa... Kaito... Je suis de retour."

Caractère

Trunks, au premier abord, est un jeune homme certes sérieux, mais aussi fort sympathique et sociable. Par extension, il combine la rigueur de son père Vegeta et le charisme de sa mère Bulma.

Il lui faut effectivement peu de temps pour se lier à quelqu'un, voire en devenir proche comme ce fut le cas avec Kaito et Celerya. En cela, sa position de meneur lui donne une utilité notable pour aider les nouvelles recrues à s'intégrer. De plus, Trunks est une personne éminemment loyale. Ce trait est naturel, mais également renforcé par la volonté de ne plus perdre qui que ce soit. Même un Dieu de la Destruction ne l'intimiderait aucunement s'il mettait la vie d'un ami en danger (les vrais comprendront) ! Prêt à tout pour protéger ceux à qui il tient, "faire de Trunks un ami" est synonyme de "se faire un véritable ami". Malgré cette cécité apparente au sujet de l'amitié, il est en réalité loin d'être dupe. Cependant, faire la part des choses ne rend ses sentiments amicaux que plus authentiques. La clairvoyance n'est donc pas un obstacle pour sa loyauté lucide. Trunks est également un fier bras droit de Chronoa et lui dévoue entièrement ses jours.

Au sujet de son sérieux, Trunks possède quelques difficultés avec le second degré. Cela s'est par exemple manifesté lorsque Chronoa l'a manipulé pour en faire son assistant suite à une boutade, en croyant à tort que Trunks finirait par comprendre. C'est elle aussi qui a trouvé à son cher Super Saiyan le surnom "Super Sérieux". Toujours concentré sur ses objectifs, Super Sérieux Trunks ne sous-estime jamais l'importance d'une mission, aussi anodine soit-elle que de recruter quelqu'un. Sa motivation et son investissement sans limite apparente contribuent à sa légitimité de bras droit de sa déesse ainsi que de meneur de la Patrouille du Temps.

Sans être particulièrement optimiste, Trunks fait preuve d'une persévérance inébranlable pour accomplir son devoir. Cela fait de l'espoir son principal moteur pour avancer et il en est l'incarnation au sein de la Patrouille.

Toutefois, Trunks est imparfait. Malgré ce qui fut précédemment expliqué, son alignement éthique et moral ne peut pas être qualifié de "loyal bon". En effet, il ne s'investit avec acharnement que parce qu'il est en accord avec les principes et objectifs de Chronoa. Autrement, il se montre beaucoup moins obéissant... Et encore, même à ses débuts en tant qu'agent de Chronoa, Trunks faisait face à de grandes difficultés pour accepter de ne pas intervenir plus que nécessaire durant ses missions. Pour le bien du cours du temps, un patrouilleur n'a pas le droit d'interagir de manière significative avec quelqu'un d'autre que ses collègues. Pour le bien du cours du temps, un patrouilleur n'a pas le droit de modifier ledit cours, aussi funeste puisse-t-il être. Comment quelqu'un comme lui, qui n'avait voyagé dans le temps que pour sauver la Terre, pouvait accepter ceci ? Trunks vit cette contrainte comme un fardeau, quoique maintenant plus supportable. Il a conscience qu'intervenir pourrait gravement empirer la situation et que l'accepter est le meilleur choix.

Néanmoins, certaines situations sont propices à faire resurgir ses démons au détriment des règles. Cela ne lui est pas encore arrivé en mission, mais le Trunks de la chronologie dite "Super" a déjà mis de côté toute culpabilité du voyage face à Zamasu et Black. Ignorer la hiérarchie s'applique également en dehors des situations liées au temps, comme lorsque la vie voire/ou l'existence d'un être cher est en jeu (les vrais comprendront une fois de plus). Sa prise au sérieux de toute situation ne se manifeste donc pas que par calme ou panique, mais également par coups de colère dignes de ceux de son père.

Enfin, Trunks n'a pas tourné toutes les pages de son passé difficile, en particulier la période - courte mais mémorable - de son infection par le sérum de Demigra. Il en a gardé des séquelles telles que son amour à jamais non-réciproque pour Celerya ainsi que d'oppressants, violents, et sanglants cauchemars. N'oublions pas non plus le grand remord par rapport à sa faiblesse, au fait de ne pas avoir pu correctement protéger Celerya, et surtout d'avoir lui-même succombé alors qu'il s'était initialement mis au service de Chronoa pour se racheter... Si vous abordez ce genre de sujets avec lui, Trunks perdra vite son esprit sociable et enthousiaste avec vous et révélera un comportement plus froid et distant. Il ne sera pas spécialement irrité, juste... Sinistre, par rapport à lui-même. Son visage et son ton s'obscurciront à cause de sa honte, qu'il ne saura que rarement cacher.

Votre choix de mots et de sujet de conversation influera donc énormément sur la "couche" de son âme qui vous sera reflétée.

Physique

Du haut de ses cent soixante-dix centimètres de hauteur pour ses soixante kilogrammes de masse, ses proportions sont inchangées sur le papier. Il semble pourtant avoir minci, mais s'avère simplement plus musclé et élancé à proprement parler. Cela revient donc au même quant à sa masse. Sa coupe de cheveux rappelle celle de son arrivée en renfort contre les cyborgs puis Cell, mais sa couleur est à mi-chemin entre le bleu et le violet.

Désormais, Trunks, même sur le plan vestimentaire, est un mélange de tout ce qu'il a traversé par le passé. Son manteau noir, son pantalon jaune et ses gants sont caractéristiques du nouveau "lui". Sous le manteau se trouve un pull vert sous lequel se trouve encore un débardeur noir. Trunks porte encore le foulard rouge de sa défunte mère, tuée par Black. Il est toujours armé de la même épée qui est équipée de la même façon, bien que le fourreau ait un peu changé.

Ses aptitudes liées à sa mobilité, telles que l'agilité ou la souplesse, se sont améliorées. Ses sens sont également plus aiguisés au point d'avoir fait évoluer sa technique Instinct surhumain en Instinct surnaturel. De ce fait, ses réflexes ne sont pas à sous-estimer - ou, du moins, le sont moins qu'autrefois. Il maîtrise toujours la transformation en Super Saiyan et même le Full Power n'a plus de secret pour lui.

Son aura semble plus éclairée qu'autrefois, et ce même avant d'être infecté par le sérum noir de Demigra. Épurée, elle évoque une forme d'harmonie. Néanmoins, en étant très assidu, on peut également sentir qu'elle n'a rien d'imperturbable : une forme de frustration mêlée de colère sommeille en lui. Cela n'a toutefois aucun lien avec le sérum...

Le saviez vous

  • Trunks est devenu Xeno Trunks depuis sa rencontre avec Chronoa, la Kaioshin du Temps.
  • Trunks maîtrise la danse de la fusion Metamol et peut fusionner avec Celerya pour former Celeks.
  • Trunks doit un senzu à Tentra.

Techniques Illimitées

Lumière tranchante (Shining Sword Attack)

trunks_giphy_by_spidermang10-daw09js.gif

Cette technique voit l'utilisateur saisir son épée et trancher son adversaire à de multiples reprises avant de lui envoyer un puissant kikoha à bout-portant depuis l'autre main pour l'achever. Elle ne peut logiquement être employée que si le lanceur dispose d'une épée ou d'une arme tranchante similaire.

Canon Garric (Galick Gun)

dbkai-episode-14-image-079.jpeg

Cette technique, semblable au Kaméhaméha, diffère de cette dernière par la façon dont l'énergie concentrée par son utilisateur se forme entre ses mains. Une fois chargée, elle est propulsée vers l'adversaire sous la forme d'une puissante vague déferlante de couleur violette. dans la disposition des mains lors de l’envoi d’énergie.

Elle a été utilisé pour la première fois par Vegeta dans le monde de Dragon Ball lors de son combat contre Goku ; il comptait sur une telle technique pour faire voler son adversaire en éclats et la Terre avec. Il s'agit de l'une de ses attaques signatures.

Instinct avancé

Default avatar

L'utilisateur transcende son instinct pour gérer l'adversaire.

Techniques X3

Final Flash

tumblr_lrctl9y3cj1qauwcn.gif

Le Final Flash est une technique extrêmement puissante et les dégâts qu'elle cause sont importants. Elle a été créé par le Prince Vegeta et depuis a été réutilisé par plusieurs guerriers qui ont sût la maîtriser. Elle consiste à réunir l'énergie et la transformer en un gigantesque rayon d'énergie. Il ravage vraiment tout sur son passage.

Dôme de chaleur (Heat Dome Attack)

Dôme de chaleur

L'utilisateur rassemble son énergie sous forme de dôme dont il est au centre. Il libère alors une vague déferlante depuis celui-ci.

Techniques X1

Épée de l'Espoir

FInal hope slash

Le lanceur rassemble de l'énergie en puisant profondément dans ses sentiments positifs et ceux des gens aux alentours dans un très vaste rayon. L'espace d'un enchaînement, il dispose d'une très imposante lame d'énergie bleue qui tranche aisément n'importe quoi (détail avant tout contextuel). Cela peut se comparer - et l'est souvent - à un "Genkidama dans une épée".

Par la magie du scénarium (donc conclu entre les joueurs au préalable), la durée de cette technique peut varier.

Anciennes Techniques

Burning Attack

burning_attack.jpg

C'est une technique issue du manga Dragon Ball qui a été utilisé pour la première fois par le Trunks du Futur. Il s'agit d'une boule d'énergie que l'utilisateur lance après avoir exécuté toute une série de mouvement très rapides avec ses mains. C'est une technique puissante, qu'il faut savoir bien maîtriser comme le montre les gestes indispensables fait par celui qui l'utilise avant de lancer son attaque.

Buster Cannon

giphy_2.gif

L'utilisateur concentre son énergie dans ses mains puis tends ses bras en face de lui pour envoyer une puissante vague d'énergie à son adversaire, lui infligeant de lourds dégâts. Cette technique fut utilisée pour la première fois par Trunks lors de sa vaine tentative de détruire les Cyborgs.

Commentaires